Depuis plus de quatorze ans, l'actualité ludique en décalé... très décalé !

samedi 6 décembre 2014

Magic Cooking, Pak Cormier, Ivy Colin et Magic Hawai




Magic Cooking est un petit jeu de cartes de Pak Cormier et moi-même. Le but du jeu est simple : marquer le plus de points possible en récoltant des plis. Les joueurs posent, à tour de rôle, une de leurs cartes face visible. Si elle figure déjà sur la surface de jeu, le joueur ramasse l’intégralité des cartes présentes sur la table. Il relance ensuite la partie en posant une carte, avant de repiocher. Lorsque tous les joueurs ont épuisé les cartes de leur main, on compte les points, matérialisés par une étoile. Le souci, c’est que très peu de cartes comportent ces étoiles, et qu’il n’est pas très aisé de marquer des points de façon « classique ».
Heureusement, il existe un moyen d’augmenter son score d’un seul coup. Après avoir fait un pli, le joueur relance la partie en posant une carte. Si le joueur suivant pose exactement la même carte, il fait un « Abraxas », et marque automatiquement dix points. Il vaut donc mieux essayer de bien suivre les cartes qui sont tombées, et il n’est pas rare que les parties connaissent de très gros retournements de situation.



On a parfois comparé Magic Cooking à la Scopa. Le mécanisme de prise est en effet très ressemblant, mais de nombreuses différences subsistent. Par exemple, on pioche à la fin de chaque tour, on prend l’intégralité des cartes présentes sur la table, et pas seulement une ou deux. C’est le preneur qui relance, et non son voisin. Et bien sûr, il y a les Abraxas, qui pimentent fortement les parties.




Magic Cooking, dans sa version initiale, a été pensé pour des joueurs adultes. Il s’avère cependant que la version éditée, superbement illustrée par Pascal Boucher, plaît énormément aux familles et aux enfants. C’est un jeu rapide et très dynamique, à servir sur les meilleures tables. D’ailleurs, c’est bien simple, Magic Cooking, c’est tellement bien que dès 2009, le groupe Magic Hawai en a chanté les louanges, et lui a carrément consacré tout un album !






C’est chouette la vie de joueuse !



Vous aimerez aussi :
Splendor, Marc André et M83
Saint Petersburg, de Michael Tummelhofer et Supergrass
Space Walk, Rüdiger Dorn et Lemon Jelly
Le Dernier Jour, musique et jeu
San Juan, Andreas Seyfarth et Daniel Lanois
Full Moon, Claude Leroy et The Horrors
Genial, Reiner Knizia et Viktoriapark
Focus, Sid Sackson, John Reuben et Nneka
Mamma Mia, Uwe Rosenberg et Les Négresses Vertes
Mana, Claude Leroy et le Muppet Show
Manhattan, Andreas Seyfarth et Ella Fitzgerald
Take it easy, Peter Burley et Ghinzu
Luxor, j'adore !
Tekao, D. Manetti et Ottawan

5 commentaires:

  1. Le blog démarre en beauté après son déménagement ! Bravo Ivy et félicitations pour ce jeu appétissant ;-)
    Où peut-on se le procurer ??

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma Cerisette :)
    Magic Cooking se trouve dans la plupart des boutiques de jeu spécialisées, en dur ou en ligne. J'en ai également quelques boîtes à vendre à 12,50 €, frais de port compris :) Tu as mon mail :)
    En tout cas merci de m'avoir suivie depuis l'autre blog, et merci pour ton gentil commentaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok on voit ça par mail. Je tiens une chouette idée de cadeau :-)

      Supprimer
  3. Bonjour Ivy,

    En juillet 2012, tu publiais sur l'ancien blog "Chouette la vie" un article sur la fabrication d'un pain de sarrasin sur levain de sarrasin.
    J'habite dans une région productrice de blé noir et me fais même faire ma farine, à mon goût, que j'utilise principalement pour faire des galettes, des sortes de blinis et des fars. Je voudrais essayer ce pain 100% sarrasin car je pense que la farine que j'ai doit s'y prêter particulièrement bien. Mais je ne suis pas habitué à la fabrication des pains et levains. Peux-tu m'en dire plus ? A quelle température faire mûrir le levain ? Que faut-il mettre (de la farine de sarrasin, je suppose) pour le "nourrir". En quelle quantité ? à quelle fréquence ?
    Je te remercie d'avance pour ta réponse. JE ne sais pas si tu peux me répondre ici, ou à la suite de l'article initial sur l'ancien blog, ou en privé...
    En tout cas, merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Chibiberu :)
    J'ai ajouté une adresse e-mail de contact, tout en haut de la page, ce sera plus pratique :)
    Pour le levain, je lui ai donné chaque jour 20g de farine de sarrasin + 20g d'eau sans chlore, pendant 15 jours. C'est un levain beaucoup moins puissant que ceux au gluten, et je pense que la température est très importante. Je l'avais fait en été, je dirais qu'il faut au moins 22 ou 23°C pour l'aider à se développer.
    À noter, le pain est très acide. Il faut ajouter un produit sucrant, p-e une cuiller à soupe de miel, pour le rendre plus doux. Mais ça, je vous laisse tester ;)

    RépondreSupprimer